Famille SAVIGNOL - "Peyroutets" 09230 Lasserre - Ariège Pyrénées - FRANCE | Tel (+33) 05 61 66 65 34 - Mail : contact@merens-ariege.com x

L’élevage de Mérens HPS

« Notre élevage de Mérens a décidé depuis sa création de conserver au maximum les caractères du Mérens : polyvalence, gentillesse, robustesse, résistance et surtout sa rusticité qui en fait aujourd’hui sa force… »

 

HARAS PICARD DU SANT : ELEVAGE BIO DEPUIS 2001

Élevage de mérensDepuis 2000 l’élevage de Mérens HBS est classé BIO (label AB) en matière équine. Outre ce classement qui comporte des contraintes de cultures (aucune fertilisation chimique non contrôlée, pas de désherbants, pas d’alimentation autre que naturelle ou bio et de traitements non conventionnés), nous sommes éleveurs/naisseurs et tous les chevaux de Mérens commercialisés sont nés dans notre élevage. Nos chevaux sont élevés en méthodes naturelles et travaillés en PNH « éthologie ». Nous sommes également laboratoire avec un cabinet vétérinaire en matière d’osthéopathie et homéopathie équine.

 

NOTRE METHODE D’ELEVAGE

Depuis plus de 20 ans, notre élevage s’est perpétué dans la tradition de l’élevage du cheval de Mérens avec de vieilles souches (Baydoux). Notre philosophie pour l’élevage de Mérens est la préservation de la race et de ses caractéristiques ancestrales. Nous vous proposons un élevage de Mérens particulier avec une présence dès les premières heures de naissance des poulains en imprégnation pour obtenir, à 3 ans des chevaux de Mérens sains, gentils & dociles et proches de l’homme.

L’étalon sélectionné saillie en liberté. Chaque poulain naît en liberté dans l’élevage, quel que soit le temps. Les poulains sont quotidiennement approchés et travaillés pendant environ 4 heures par jour avec un fort travail d’imprégnation ou vous pouvez participer (week-end Naissance). Ce travail d’approche nous permet tout au long de la vie du cheval de pouvoir lui inculquer l’odeur de l’homme et sa présence tel un animal familier ou un congénère. Chez nous pas de parc de contention.

La deuxième particularité de l’élevage de Mérens est la sélection des poulinières, des étalons et le dressage des chevaux en vente à l’attelage et à la selle. Chaque poulain né est dressé puis présenté aux épreuves de dressage de la profession pour valider sa potentialité en cheval de loisirs.

ÉLEVAGE DE MÉRENS : NOS TRADITIONS

Courant Mars, s’effectue l’intégralité de la prophylaxie, effectuée par un vétérinaire avec une marque HPS afin de pouvoir les identifier en montagne à la jumelle.

Chaque printemps, le 1er week-end de Juin (week-end Transhumance) nous amenons l’ensemble du troupeau, hors poulinières suitées, aux estives, le tout à pieds et au départ de l’exploitation, soit environ 70kms sur 3 jours et 3 nuits.

Le troupeau, visité deux fois par semaine en montagne, dans la vallée d’Orles pour les ainés, va passer 5 mois dans les estives Pyrénéennes. Nous jugeons cette étape essentielle car c’est l’essence même du cheval de Mérens « le retour à son milieu et son environnement naturel et en liberté.» Voir aussi www.transhumance-pyrenees.com

Au retour, le dernier week-end d’Octobre, (week-end Transhumance) nos chevaux ont une allure, un poil et une musculature caractéristiques du milieu dans lequel ils doivent évoluer.

Durant ces différentes opérations, le troupeau vît au naturel et les phénomènes de hiérarchie s’instaurent comme cela se produit également dans l’exploitation. Ces mouvements de troupeau sont également des exercices réels dans des configurations urbaines (villes, circulation routière), ou plus bucoliques (rivières, ponts, guets).

La monte se fait par des étalons agréés par les Haras nationaux qui restent généralement deux mois dans l’exploitation en liberté totale. En 2002, Darius de Fantilhou fut l’heureux élu ; en 2003 Lino de Besede, 2004 et 2005 Fandjo de Carnus, 2006 Figaro de Quercob , 2007 Igor de Larbon, 2008-2009 Figaro de Quercob, 2010 Heracles.

Notre élevage est plutôt issu d’étalons tels que Radium , Max des Martyrs et Bonbon, pour ne citer qu’eux.