Famille SAVIGNOL - "Peyroutets" 09230 Lasserre - Ariège Pyrénées - FRANCE | Tel (+33) 05 61 66 65 34 - Mail : contact@merens-ariege.com x

La transhumance

Au retour des estives, en automne, nos chevaux ont une allure, un poil et une musculature correspondant à leur race grâce au milieu dans lequel ils doivent évoluer.

 

De longues et belles colonnes de princes noirs d’Ariège, voilà ce que peut représenter le Mérens sur les routes, chemins, GR, voies romaines et autres estives de nos montagnes. Aussi appelé en Ariège le « Montagagne » cette histoire et cette tradition le HARAS PICARD DU SANT les pratique et les revendique. Depuis les années 2000 une association « Autrefois le Couserans » a relancé cette tradition qui existait toujours mais avec de plus en plus de transport en camion. Dorénavant le départ des premières estives est le 1er Week-end de Juin pour quasiment tout le mois avec différents troupeaux et estives.

Le pastoralisme pyrénéen, c’est une histoire d’hommes, d’éleveurs et de territoires de montagne. Les exploitations agricoles n’ayant pas souvent assez d’herbages utilisent les estives. Les troupeaux sont amenés par les routes, les chemins, les GR ou voies romaines ce qui est notre cas pendant environ 70kms sur trois jours et trois nuits aux rythmes des troupeaux de moutons (3km/h) et de chevaux (7kms/h). Les troupeaux se suivent et les éleveurs profitent de ces moments pour se rencontrer et partager ensemble les produits du terroir. Les bêtes sont donc amenées en estive pour profiter pendant 5 mois environ des ressources fourragères, des pâturages naturels d’altitude : c’est la TRANSHUMANCE.
www.transhumance-pyrenees.com
transhumance.pays-couserans.fr

La transhumance permet également de préserver et d’entretenir l’espace naturel de montagne. Le maintien de la biodiversité, la prévention des risques naturels (avalanches et incendies) est garantie en partie par ces activités d’estives.

 

Nos programmes pour la montée et la descente généralement début juin et mi-octobre sont rythmés de la même manière.

Durant le Week-end Prophylaxie en mars, le marquage au fer rouge HPS sur la cuisse gauche est préalablement fait le 2ème week-end de mars pour faciliter la recherche en montagne et identifier notre troupeau. La veille du départ généralement le mercredi, nous trions et rassemblons les chevaux de Mérens qui partent en transhumance (un mois auparavant nous aurons mis la cloche des dominants pour les autres bêtes et pour les dangers de la montagne tel que le brouillard ou l’ours).

Une fois les bêtes triées nous les séparons dans les pâturages près de l’exploitation. Nous préparons également toute la logistique de bivouac (tentes, ravitaillement, nourriture, matériel, etc..) rassemblée dans un 4×4 attelé d’un van qui sécurisera une éventuelle défaillance d’un cheval de Mérens, le tout encadré par Christine et ses amis.

 

Jour 1

De Lasserre, lieu de l’exploitation situé à 600m d’altitude, nous faisons une première journée de 15kms : destination St Lizier, ville médiévale classée au patrimoine de l’UNESCO à 15kms.
Nous allons traverser la ville de St Girons par son avenue centrale et bénéficieront d’un premier hébergement dans un château 3 étoiles en chambre double accueilli par Paul Fonvielle et Angie.
Après avoir pris un apéritif dans le parc du Château de Beauregard, un repas bien mérité au coin du feu et de l’énorme cheminée à l’auberge d’Antan sera préparé par le maître des lieux.

Jour 2

Le 2ème jour, départ du parc du Château de Beauregard *** vers 9h00 du matin après un petit déjeuner dans le gîte du château. Nous traverserons a nouveau une partie de la ville et nous dirigerons vers la route des Tunnels, le long de la rivière du Salat. Petit pique-nique improvisé avant la sortie de la route des Tunnels et passage dans le Salat pour désaltérer nos chevaux, jusqu’à SERRES (environ à 18kms).
Arrivée aux chalets de Serres, chez Patricia et Manu, nous pourrons réaliser une toilette, soigner les chevaux, prendre l’apéritif et nous restaurer comme il se doit avec des plats locaux réalisés par Christine chargée de toute l’intendance.
Nuit dans les chalets en dortoirs.

Jour 3

Le 3ème jour est sans doute la journée la plus longue et la plus difficile car nous réalisons entre 4heures et 8heures de marche pour deux fois 1000m de dénivelés pour finir par un GR et la haute montagne ou les chevaux retrouvent leur milieu naturel et redeviennent un peu sauvage.
Nous réalisons cette opération sur une grosse journée. Notre périple s’achève avec une grosse fatigue mais avec des souvenirs extraordinaires au moment de lâcher les troupeaux dans leur estive a environ 1500m a proximité de l’Etang de L’Hers.
Vers 18H00 en principe, avant de reprendre la route, une petite collation sera offerte. Il restera 1h15 de route à effectuer avant de retrouver le Haras.

 

 

WEEK-END TRANSHUMANCE / MONTÉE : du 2 au 5 Juin 2016 (Massat / 10 pers) et 9-12 Juin 2016 (Orles / 5 pers)
3 nuits et 3 jours pension complète  (chambres d’hôtes, Château***, et Chalets de montagne)
700€ à cheval (trois allures exigées, bonne condition physique), matériel et cheval fourni
650€ à pieds (avoir une bonne condition physique)
Cliquez ici pour consulter le programme

 

WEEK-END TRANSHUMANCE / DESCENTE : 6-9 Octobre 2016 (Orles / 5 pers cavaliers) et 20-23 Octobre 2016 (Massat / 10 pers cavaliers et marcheurs)
3 nuits et 3 jours pension complète  (chambres d’hôtes, Château***, et Chalets de montagne)
700€ à cheval (trois allures exigées, bonne condition physique), matériel et cheval fourni
650€ à pieds (avoir une bonne condition physique)